S'inscrire sur Mammouth | Mot de passe oublié ?

MAMMOUTH PRONOS

En ligne (0) :

10 messages de plus...

rechercher dans les MTimes

numéro précédent

Prestige 2017

Les mammouths d’or arrivent enfin pour cette édition 2016/17. Pour rappel, ce sont un peu les ballons d’or de Mammouth, qui récompensent les meilleurs des meilleurs. Qui va succéder à Banana Split et à l’Eurofipp ?

LE PODIUM (individuel)

1. Banana Split (6 or + 3 argent)

Il se maintient avec sa bardée d’étoiles, mais il a dû s’employer cette année, notamment pour remporter le CG devant Ljber, Pascal68 et Lafronde. Mais quelle efficacité dans la dernière ligne droite ! Encore champions d’Angleterre, d’Espagne et du Portugal, alors que la concurrence s’est sérieusement musclée cette saison.

2. Gaara (2 or + 2 argent)

Il passe de la troisième place à la deuxième, même s’il a été moyen en championnats. Par contre, quelle maîtrise en coupe d’Europe, où il remporte la prestigieuse Champions League. Déjà un beau palmarès après quelques années de participation sur Mammouth.

3. FC Beyrouth (1 or + 2 argent)

Champion de Belgique, le FC Beyrouth, ancien joueur de l’Eurofipp monte sur le podium. Un peu à la surprise générale d’ailleurs, car son équipe des Oompas Loompas s’est disloquée cette saison, après une première année réussie. Peut-être un juteux transfert à venir ?

 

 

 

LE PODIUM (équipe)

1. Fantasy Team et Triple Threat (3 or + 1 argent)

Pour la première fois, deux équipes vont se partager le titre d’équipe la plus prestigieuse du site. La Triple Threat était déjà deuxième l’an passé. Elle a réussi à maintenir un excellent niveau, en étant championne d’Allemagne.

Mais l’équipe au développement fulgurant est sans conteste la Fantasy Team, même pas sur le podium l’an dernier et désormais première. La victoire au général, ainsi que les titres en Espagne et en Ligue 2 ont marqué les esprits des adversaires.

3. Eurofipp (2 or + 4 argent)

Peut-être est-ce la dernière année que nous voyons l’Eurofipp sur le podium, car l’équipe est en déclin. Elle perd logiquement son titre d’équipe la plus prestigieuse. Quelques beaux restes lui ont permis de gagner le Portugal, mais cela reste maigre pour résister au développement d’autres terribles formations : Globe Trotters, Magic Furia, Magic Team, Campionos, Sodilens…

 

Commentaires sur l'article

Banana Split, le sam. 16 sept. à 16h08

J'ai ajouté les palmarès 2017.

OST, le ven. 15 sept. à 17h31

peut-on encore trouver les podium 2016 ?
si oui, où STP ?

Gaara, le mar. 01 août à 00h18

Propre.

Déposer un commentaire