S'inscrire sur Mammouth | Mot de passe oublié ?

MAMMOUTH PRONOS

En ligne (1) : PINZUTU

10 messages de plus...

REGLES DU JEU

I/ Fonctionnement du jeu

Sur Mammouth Pronos, vous pouvez jouer 5 championnats et 5 coupes différentes. La compétition est délimitée en journées, selon le calendrier officiel. Pour chaque grille, vous devez indiquer votre pronostic :

  • 1 = victoire de l'équipe à domicile ;
  • N = match nul ;
  • 2 = victoire de l'équipe à l'extérieur.

Pour chaque match, vous pouvez cocher un ou plusieurs résultats, c'est-à-dire jouer en simple (1, N ou 2), en double (1N, 12 ou N2), voire même poser un triple (1N2).

Pour les matches de coupe, c'est le score à la fin des 90 minutes du temps réglementaire qui est pris en compte. Les prolongations ne sont pas comptabilisées sur Mammouth Pronos.

II/ Les cotes des matches

Parce que certains matches sont plus évidents à pronostiquer que d'autres, il serait dommage de donner le même nombre point. Mammouth Pronos a conçu un système de cotes qui récompense la prise de risque.

a) Formation des cotes pour les championnats

Formation des cotes en jeu "simple"

Pour les championnats, les cotes sont formées selon les points acquis par les équipes de football. En début de saison, le parcours de la saison précédente est récupéré, il est ensuite progressivement effacé par le parcours de la saison en cours.
Pour connaître les valeurs des cotes 1 et 2 (victoire à domicile et à l’extérieur), on constate l’écart de points entre les deux équipes en présence. On ajoute un bonus de 12 points pour l’équipe jouant à domicile.

A compter de la saison 2015/16, l'écart de points est légèrement corrigé pour les championnats qui n'ont pas 10 matches par journées. En effet, le système initial avait été conçu pour des championnats à 20 clubs. Le coefficient correcteur appliqué est égal à 38 / nombre de journée. Par exemple, le championnat russe verra un coefficient de 38/30 appliqué sur l'indice d'écart.

  • Ecart de 0 à 5 points => cote 9/9
  • Ecart de 6 à 11 points => cote 8/10
  • Ecart de 12 à 17 points => cote 7/11
  • Ecart de 18 à 23 points => cote 6/12
  • Ecart de 24 à 29 points => cote 5/13
  • Ecart de 30 à 35 points => cote 4/14
  • Ecart de 36 points ou plus => cote 3/15

Pour former la cote du match nul, nous prenons la fréquence de match nul enregistrée par les deux équipes, et nous l’appliquons à la cote la plus élevée de cette façon :
Cote N = Cote haute – (Cote haute * (( nombre de matchs nuls de l’équipe A + nombre de matches nuls de l’équipe B) / nombre de matches disputés par les deux équipes ))
La « Cote N » est ensuite arrondie à l’entier le plus proche. Le match nul ne peut pas être favori. Ainsi, si la cote calculée est inférieure ou égale à la cote la plus faible, le nul vaut la cote la plus faible + 1. Note: dans le cas où le la cote est de 9/9, cette règle ne s'applique pas et le nul vaut 9.

Exemple pour le match Nice – Lyon :
Nice a marqué 46 pts et Lyon 64 pts. Nice joue à domicile et reçoit 12 pts supplémentaires pour son indice : 46 + 12 = 58. L’écart est de 6 points, la « cote 1 » vaut alors 10 et la « cote 2 » vaut 8. On a des valeurs de probabilité de nul de 6/38 pour Nice et de 10/38 pour Lyon. Calcul de la cote N : 10-(10*((6+10)/76)) = 7,89… arrondie, la « cote N » vaut donc 8. Mais comme elle doit être de +1 par rapport à la cote minimale, elle vaut 9.
Au final, pour Nice – Lyon, nous avons les cotes 10/9/8. Heureusement, le système fera toujours le calcul pour vous !

Formation des cotes en jeu "double"

Le calcul des cotes en jeu double reprend les cotes simples. La cote est égale à la plus faible cote du double, divisée par 2 et arrondie au supérieur.

Exemple : Nous venons de calculer les cotes simples de Nice - Lyon à 13/10/5. Que vaut le jeu "1N" (victoire de Nice ou nul) ? Cote 1N = 10 / 2 = 5. Les cotes "12" et "N2" valent 3.

Formation des cotes en jeu "triple"

La cote du triple est équivalente à la cote simple minimale divisée par 4, arrondie au supérieur. En pratique, la cote du triple ne peut pas excéder 2pts.

b) Formation des cotes pour les coupes

Les coupes suivent une règle légèrement modifiée, du fait que les différents championnats ne se valent pas et ne sont pas comparables. Deux modes sont appliqués pour le calcul des cotes : (1) pour les coupes nationales, (2) pour les coupes internationales.

Coupes nationales

Pour ces coupes, le classement de la saison précédente est pris en compte, ou celui de la saison en cours pour la Coupe de France. Les écarts sont calculés selon les points réels accumulés par les équipes. L'équipe la plus faible est notée 0, puis les écarts de points s'accentuent au fur et à mesure que l'on monte en division.

Coupes internationales

Les équipes participant à la coupe sont divisée en 8 zones, de A à H. La zone H est la plus faible, son indice est de 0, la zone G a un indice de 1... la zone A un indice de 7.
La répartition se fait selon l'écart-type, basé sur les points de l'indice UEFA ou FIFA. Une zone peut donc avoir plus d'équipes qu'une autre.
Selon l’écart des indices, on applique les points des cotes 1 et 2. L’équipe jouant à domicile prend un bonus de +2 sur son indice.

Pour toutes les coupes

  • Ecart inexistant : cote 9/9
  • Ecart de 1pt : cote 8/10
  • Ecart de 2pts : cote 7/11
  • Ecart de 3pts : cote 6/12
  • Ecart de 4pts : cote 5/13
  • Ecart de 5pts : cote 4/14
  • Ecart de 6 pts ou plus : cote 3/15

Pour la « cote N », la règle est exactement la même que pour les championnats. On récupère en effet le taux de nuls depuis les championnats des deux équipes.

Les cotes des jeux en double suivent aussi la même règle que les championnats..

III/ Les classements

1) Sur l'ensemble de la saison

En haut à droite de chaque grille, avec le bouton "Class. individuel", une fois que celle-ci est validée, vous avez un classement des pronostiqueurs sur la journée en question.

Dans "Classements" se trouvent tous les classements généraux, en individuel et par équipe. Sur Mammouth Pronos, le classement général ne concerne que les championnats majeurs. Les coupes suivent un système d’élimination directe.

Le vainqueur du classement individuel général est déterminé selon ces critères, en additionnant les performances du joueur sur les cinq championnats majeurs :

  1. Plus grand nombre de points « Ligue »;
  2. Plus grand nombre de points marqués;
  3. Plus grand nombre de matches justes.

2) Les Championnats

La saison est divisée en quatre mini-saisons :

  • la saison « steppes » : J1 à J9 ;
  • la saison « toundra » : J10 à J18 ;
  • la saison « montagne » : J19 à J27 ;
  • la saison « forêt » : J28 à J36.
  • Les journées 37 et 38 sont consacrées aux Play-Offs.

Note : pour la Bundesliga, les mini-saisons comporte huit journées. Les journées 33 et 34 sont réservées aux play-offs.

Note 2 : certains championnats secondaires peuvent aussi avoir un découpage des mini-saisons différents. Les mini-saisons sont indiquées en haut de la grille de pronostics.

Si une journée, par le fait d'un ou plusieurs matches reportés, se trouve après la première journée de Play-Off, elle ne compte alors que pour le classement mensuel.

a) Les qualifications "championnats"

Tous les joueurs et toutes les équipes sont automatiquement qualifiés pour le championnat en cours.

b) Le Championnat (mini-saison)

Le premier critère au classement général est le nombre de Pts Ligue. Ces points sont attribués dynamiquement, en fonction du nombre de participants réels sur la compétition.

Les joueurs récompensés sont ceux qui ont un score supérieur ou égal au score du leader de la mini-saison, multiplié par 0,75. (Zone de récompense = meilleur score * 0.75). On calcule ensuite sept zones, attribuant des points de 7 à 1, en fonction de la moyenne et de l’écart-type sur cette zone de récompense.

  • Z1 = en-dessous de la moyenne sur la plage de sélection, à 75% du meilleur score => 1 pt
  • Z2 = en-dessous de [Moyenne + 1/3 * Ecart-type] => 2 pts
  • Z3 = en-dessous de [Moyenne + 2/3 * Ecart-type] => 3 pts
  • Z4 = en-dessous de [Moyenne + Ecart-type] => 4 pts
  • Z5 = en-dessous de [Moyenne + 4/3 * Ecart-type] => 5 pts
  • Z6 = en-dessous de [Moyenne + 5/3 * Ecart-type] => 6 pts
  • Z7 = au-dessus de [Moyenne + 5/3 * Ecart-type] => 7 pts

Le premier joueur d’une mini-saison gagne systématiquement 10 pts Ligue.

Note 1 : Toutes les zones n’ont pas nécessairement des joueurs dans leur segment.

Note 2 : Les classements ne sont définitifs qu’à la fin de la mini-saison. Les classements intermédiaires sont donnés à titre indicatif.

c) Participation aux Play-Offs

A la fin des quatre mini-saisons, chaque joueur ayant un minimum de 10 pts Ligue peut participer aux Play-Offs, qui désigneront le champion. Les points des deux dernières journées de championnats sont multipliés par un coefficient PO, qui équivaut aux Points Ligue accumulés / 10 (Coeff = Pts Ligue / 10). Le coefficient varie donc entre 1 et 4.

Le joueur ayant le meilleur score est champion.

3) Par mois : la course au Mammouth

Pour chaque journée (championnat et coupe), les joueurs peuvent gagner des mammouths qui leur permettent de se classer sur la compétition mensuelle. Sur l'ensemble des partcipants à une journée de pronostics, l'écart-type de points est calculé. Le quartile supérieur (Moyenne + Ecart-type) est déterminé, puis divisé en trois parties égales :

  • Pour les compétitions majeures : les parties 1 et 2 sont récompensées d'un mammouth, la partie 3 d'un rhinocéros;
  • Pour les compétitions mineures : la partie 1 est récompensée d'un rhinocéros, les parties 2 et 3 d'un auroch.

A la fin du mois, le joueur ayant le plus de mammouths, puis de rhinocéros, puis d'aurochs, est désigné "meilleur joueur du mois".

Un joueur ne peut pas gagner plusieurs courses dans la saison. Une fois qu'il est vainqueur d'une course, "hors course" est noté en face de ses nouvelles performances. Cela signifie qu'il n'intervient pas dans le gain de la course en cours, sauf en empêchant les autres joueurs de marquer sur les journées qu'il a remportées.

Au final, 10 places en Champions League sont donc attribuées sur les courses, qui se déroulent d'août à mai. Un bon joueur qui arrive en cours de saison peut ainsi se qualifier par ce système.

IV/ Le jeu par équipe

Votre équipe peut constituer au maximum 3 joueurs. Les transferts de joueurs sont libres tout au long de la saison. Cependant, veuillez noter qu'un joueur donne ses points à l'équipe uniquement lorsqu'une journée est entièrement validée. S'il est transféré entre temps, il donnera les points de la journée à sa nouvelle équipe.

Le jeu par équipe sur les championnats est identique à la compétition en individuel, avec le système de points Ligue.

V/ Les coupes

Les coupes ont la spécificité de ne pas se jouer en somme de points mais en affrontement direct avec les autres joueurs ou équipes. Le fonctionnement expliqué ci-dessous est le même pour le jeu en individuel que par équipe.

1) En Champions League

Sont qualifiés en Champions League :

  1. Les vainqueurs d'un championnat majeur ou d'une coupe majeure ;
  2. Les joueurs ayant obtenu une place qualificative sur un championnat (par exemple, l'Angleterre offre une place CHL aux 3 premiers).
  3. Les vainqueurs d'une course aux mammouths ;
  4. Les mieux classés au CG, dans la limite des places restantes suite à l'application des deux conditions précédentes.

Soit 32 joueurs au total. Ils sont partagés en 8 groupes de 4 joueurs. Les deux meilleurs de chaque groupe, à l'issue de la phase de groupe de la CHL, vont en huitièmes de finale. Le troisième de chaque groupe est reversé en phase finale de l'Europa League.

A partir des huitièmes, le jeu consiste à faire un meilleur score que l'équipe ou le joueur rencontré(e). Si les deux parties sont à égalité, c'est le nombre de points marqués sur la CHL qui désigne le vainqueur. S'il y a encore égalité, c'est le classement général du site qui les départage.

Note A : Par équipe, il n’y a pas de phases de groupe, toutes les équipes étant qualifiées. A l’arrivée des huitièmes de finale, les 16 meilleures équipes sont qualifiées pour jouer la phase éliminatoire.

Note B : Il est possible que certains joueurs qualifiés pour la CHL ne participent plus au jeu. Si un joueur qualifié ne joue pas une journée du mois d’août, il est considéré comme « non-partant » en Champions League. Sa place est mise en jeu par Wild Card. Les meilleurs joueurs au classement général du site sur le mois d’août, selon les places rendues disponibles, obtiennent alors une invitation en Champions League.

Répartition dans la phase finale

Les joueurs ayant terminé premiers de groupe sont classés de 1 à 8. Les joueurs seconds de 9 à 16. Ensuite, on applique la répartition par serpent : 1 contre 16, 2 contre 15, 3 contre 14...

Par équipe, la répartition se fait selon le classement par points sur la coupe CHL.

2) En Coupe Europa League

Sont qualifiés en Europa League :

  1. Les joueurs ayant obtenu une place qualificative dans un championnat (par exemple, l'Angleterre offre un place EL aux 4ème et 5ème);
  2. Les meilleurs joueurs au CG qui ne sont pas déjà en Champions League.

Un joueur déjà qualifié en Champions League ne peut pas participer à l'Europa League.

Aucune sélection n'est appliquée pour le jeu par équipe : les 32 meilleures équipes à la fin de la phase de groupes sont qualifiées pour les 1/16 de finale.

Note A : Comme pour la CHL, les non-partants sur le mois d'août sont remplacés par les Wild-cards.

Note B : Un joueur qualifié en EL, mais dont le classement wild-card sur le mois d'août lui donne droit à une place en CHL, prend la place en CHL et laisse libre sa place en EL.

Répartition dans la phase finale

Les joueurs de CHL reversés en EL occupent les emplacements de 1 à 8. Les joueurs premiers de groupe les emplacements de 9 à 20. Les joueurs seconds de 21 à 32. Ensuite, on applique la répartition par serpent : 1 contre 32, 2 contre 31, 3 contre 30...

Par équipe, la répartition se fait selon le classement par points sur la coupe EL.

3) En Coupe de France

Le vainqueur du championnat de France de L1 ou de L2, accède directement à la phase finale qui débute avec les 1/16 de finale.

Lors des 1/32 de finale, les meilleurs joueurs complètent la phase finale pour atteindre 32 joueurs (donc 31 places disputées).

Les 32 meilleures équipes lors des 1/32 vont en phase finale.

4) En Coupe de la Ligue

Les tours préliminaires 1 et 2, qui se jouent généralement début août, consituent un seul tour qualificatif sur Mammouth.

Le vainqueur du championnat de France de L1 ou de L2, accède directement à la phase finale qui débute avec les 1/16 de finale.

Lors des 1/32 de finale, les meilleurs joueurs complètent la phase finale pour atteindre 32 joueurs (donc 31 places disputées).

Les 32 meilleures équipes lors des 1/32 vont en phase finale.

5) En Coupe du Monde

Tous les joueurs sont qualifiés pour la phase de groupes. Puis les 16 meilleurs joueurs et équipes participent à la phase finale, en élimination directe.

V/ Championnats majeurs et mineurs, coupes majeures et mineures

Sont appelés "championnats majeurs" : Ligue 1, Angleterre, Espagne, Italie et Allemagne.

Sont appelés "championnats mineurs" : Ligue 2, Portugal, Russie, Pays-Bas, Suisse et Belgique.

Sont appelées "coupes majeurs" : Champions League, Europa League, Coupe du Monde, Coupe d'Europe.

Sont appelées "coupes mineures" : Coupe de France, Coupe de la Ligue, Coupe d'Afrique des Nations, Copa America, Coupe du Monde féminine.

Les championnats majeurs sont indispensables pour bien figurer au classement général, tandis que les championnats mineurs sont optionnels.

Caractéristiques des championnats majeurs

  1. Ils participent au classement général du site.
  2. Ils participent à la course aux mammouths (classement mensuel) en offrant des mammouths et des rhinocéros.
  3. Pour la Ligue 1, le champion désigne le tour gratuit qu'il souhaite dans une coupe nationale, en Coupe de France ou Coupe de la Ligue.
  4. Un joueur qui ne joue pas un championnat majeur peut être expulsé, en cas d'enquête, de l'équipe avec laquelle il joue.
  5. Le vainqueur gagne une étoile d'or.

Caractéristisques des championnats mineurs

  1. Pour la Ligue 2, le vainqueur gagne un tour gratuit en Coupe de France ou en Coupe de la Ligue, en opposition du choix effectué par le vainqueur de Ligue 1.
  2. Ils ne participent pas au classement général du site.
  3. Ils participent à la course aux mammouths (classement mensuel) en offrant des rhinocéros et des aurochs.
  4. Un joueur qui ne joue pas un championnat mineur ne peut pas être expulsé de son équipe, par enquête, pour cette raison.
  5. Le vainqueur gagne une étoile d'argent.

Caractéristiques des coupes majeures

  1. Elles participent à la course aux mammouths (classement mensuel) en offrant des mammouths et des rhinocéros.
  2. Le vainqueur est qualifié automatiquement pour la prochaine Champions League.
  3. Le vainqueur gagne une étoile d'or.

Caractéristiques des coupes mineures

  1. Elles participent à la course aux mammouths (classement mensuel) en offrant des rhinocéros et des aurochs.
  2. Le vainqueur est qualifié automatiquement pour la prochaine Europa League.
  3. Le vainqueur gagne une étoile d'argent.

VI/ Les étoiles

Les étoiles sont une marque de prestige sur Mammouth Pronos. Chaque année, le vainqueur d'une compétition reçoit une étoile d'or ou d'argent.

Les étoiles acquises lors des années précédentes disparaissent progressivement, mais il est impossible de perdre toutes ses étoiles : il en restera toujours une.

Formule des étoiles

Nombre d'étoiles = Nombre d'étoiles de la saison passées / 2 + nombre de compétitions gagnées (majeures pour l'or, mineurs pour l'argent).

Le score étant arrondi au supérieur, il est impossible de retomber à 0 étoile.